Aller au contenu principal

Aéronautique

Ouvert

Pharmaceutique et biotechnologie

Ouvert

Soudage à l’arc plasma

Air Liquide, spécialiste en soudage et coupage plasma, vous présente le soudage plasma et ses avantages.

La technologie plasma est utilisée dans des applications de soudage et de coupage de métal. Tenez-vous au courant des nouveautés en soudage/ coupage grâce aux plateformes numériques Air Liquide.

Une question? Un devis ? Contactez-nous

Qu’est-ce que le soudage plasma ? 

Le soudage à l’arc plasma est un procédé de soudage qui consiste à générer un arc électrique confiné par une tuyère, entre l’électrode et la pièce à souder. Grâce à la haute densité d’énergie du plasma, il est possible de souder en Keyhole: le plasma traverse la pièce et assure une pénétration débouchante.

Le gaz plasmagène (gaz ionisé) permet la formation du jet de plasma, qui va mettre les pièces en fusion.

Le gaz annulaire assure lui un rôle de protection du bain de fusion et fait qu’il ne soit pas pollué par l’air ambiant en azote ou oxygène.

rJj54sfr6qS296kuRDUb-RofJ3V9RZ1kO0gT17kuM1qOOSyVQvo-L_H7IITGtpvuj-2FDDRkxt6SrjRgDsXvvvseJs1o417RCPEZbWVMHGhF6JtbwsubDDIuhKQzxG3j0qBaNGvF

Schéma d’un soudage à l’arc plasma
 

Quelle est son utilisation ?

Cette application est le plus souvent utilisée pour augmenter les vitesses de soudage grâce au Keyhole. Il permet d’obtenir un cordon étroit et totalement pénétré. Le système de soudage plasma présente de nombreux avantages :

  • Le soudage de fines et moyennes épaisseurs, sans préparation, et en une seule passe (grâce au Keyhole).
  • Généralement, procédé automatisé. Du microplasma peut être rencontré en manuel.
  • Bonne caractéristiques mécaniques et qualité des joints.
  • Permet un travail rapide, précis, et fin.
  • Limite les déformations.

Comparaison avec le procédé TIG
De nombreuses sources techniques comparent les procédés de soudage plasma aux procédés TIG.
Au delà de la forme de la buse, l’aspect thermique diffère entre les deux procédés : en effet, les températures plasma (plasma thermique) sont plus élevées, et la densité de puissance est accentuée par la constriction pneumatique de l’arc. L’arc généré par le procédé TIG affecte une plus grande surface, ce qui peut améliorer la tolérance au positionnement ou le mouillage mais au détriment de la vitesse d’avance.

 

Voici les deux types d’arc illustrés :

 


0XWD5FZ43RU62Vjc6O9IJtpnOrzggifIggiq6NyDS3mLWwEC_K8BU0VUXHtQ25aHGKMFTalByDLRlCBvvhpGDOxNVBXfCwZw7hI-s47ZK0q7djM48dTsCPZwlL7w0Lv_hSJW0AwL

Schéma du procédé de soudage plasma, haute densité de puissance et températures élevées  VS Schéma du procédé TIG

Quel gaz est adapté au soudage à plasma ? 

Lors du procédé de soudage plasma, l’argon est souvent utilisé comme gaz plasmagène. Cependant, il est également possible de faire un mélange de différent gaz, afin d’obtenir un gaz plus adapté en fonction des matériaux à souder, et des paramètres recherchés. Ainsi, des mélanges Argon Hélium ou Hydrogène peuvent être utilisés..

Différents gaz annulaires peuvent être utilisés dans le but de protéger le bain: argon ou mélange argon hélium ou hydrogène.

Les experts Air Liquide se tiennent à votre disposition pour toute question ou demande d'information sur le coupage ou le soudage, et vous guident dans le choix du gaz de protection le plus adapté.  Rien de mieux que le site Air Liquide pour vous tenir au courant des évolutions du soudage et du coupage.