Aller au contenu principal
Gros plan d'une goutte d'eau claire qui rebondit de la surface

A quoi sert l'oxygénation des eaux usées ?

Air Liquide, leader mondial du gaz, et présent dans le monde entier, vous éclaire sur l’usage d’oxygène d’air en station d’épuration.

Besoin d'être contacté ?

Remplissez le formulaire, nous vous répondrons.

Accédez au formulaire

L'oxygène, aussi dit dioxyde de carbone, est utilisé dans le traitement des eaux usées industrielles. Selon les besoins, une injection d’oxygène peut être faite :

DANS LE RÉSEAU

Le risque principal rencontré dans les réseaux est le dioxyde de soufre (H2S), qui est produit lors de la fermentation par certaines bactéries, et donc de la mauvaise oxygénation. Injecter de l’oxygène pur dans les eaux usées va empêcher efficacement la formation d’H2S.

DANS DES STATIONS D'ÉPURATION BIOLOGIQUES

L’oxygène pur peut apporter un supplément d’aération, et donc de traitement, dans une station d’épuration donnée. Ceci permet de traiter un pic de pollution ou de charge en évitant une extension de la capacité de la station, et donc de garder la compacité de la station. L’utilisation d’oxygène permet également de limiter, voir de limiter les nuisances telles que les odeurs et le moussage. En effet, d’une part, l’oxygène pur va limiter la production d’H2S (principal source d’odeurs), en oxyder une partie, et en l’absence d’azote co-injecté (dans le cas de l’air), il sera en mesure de limiter fortement le bullage en surface, qui est la sources des odeurs et moussages.

Le développement de procédés biochimiques en oxygène permet principalement de traiter la pollution contenue dans les eaux usées, afin d’obtenir une eau de qualité, conforme à la norme de rejet en milieu naturel (rivières, lacs, etc).

À propos

Traitement des eaux usées : une offre globale de gaz, matériels et services

En savoir plus