Aller au contenu principal

Cuivre et alliages

Vous trouverez une quantité importante d'informations sur la fusion du cuivre et ses alliages, et le métal d’apport associé au brasage.

Vous trouverez une quantité importante d'informations sur la fusion du cuivre et ses alliages, et le métal d’apport associé au brasage.

Une question? Un devis ? Contactez-nous

La solution la plus répandue est de braser les alliages à base de cuivre.

Un alliage est une combinaison de métal et d’éléments d’addition dont les caractéristiques sont sensiblement améliorées par rapport au métal de base, propriétés mécaniques élevées par exemple.

L’acier, par exemple, est un alliage de fer avec une faible concentration de carbone. On parle d’acier non allié pour les nuances les plus simples comme l’acier de construction jusqu’à des aciers fortement alliés parfois inoxydables avec des valeurs de concentration élevées pour le Chrome (>10%) ou même le Nickel.

Pourquoi le cuivre ? 

Les alliages à base de cuivre sont largement utilisés dans la tuyauterie ou l’électricité (fils électriques, en grande quantité également dans les bobinages de moteur etc.) pour sa faible résistance électrique. Il est également connu pour son excellente conductivité thermique, donnée importante pour les échangeurs thermiques.

Beaucoup d’alliages à base de cuivre existent, on peut citer:

  • Le laiton: alliage de cuivre et de zinc.
  • Le bronze: alliage de cuivre et d’étain, parfois de plomb.
  • Les Cupro-Alu: alliage de cuivre et d’aluminium, parfois de fer.
  • Les Cupro-Manganèses.
  • Les Cupro-Nickel.

Braser le cuivre et ses alliages ? 

Il existe plusieurs méthodes pour le brasage d’alliages de cuivre, liées à l’application finale, aux performances mécaniques… Il est difficile de donner des règles simples sans prendre en compte les conditions opératoires de la pièce et ses exigences industrielles ou normatives (absence de cadmium, teneur minimum d’Argent etc.). Les métaux d’apport les plus classiques sont l’étain simplement dans certains cas, des combinaisons cuivre, phosphore, argent de différentes teneurs.
 

À propos

L’oxygène (O₂) et l’acétylène (C₂H₂) pour l’oxycoupage, l’argon (Ar) et ses mélanges pour le soudage. Découvrez nos procédés de pointe et solutions!

En savoir plus
Adresse

Air Liquide France Industrie
152 avenue Aristide Briand
92220 Bagneux

Téléphone

09 70 25 00 00