Aller au contenu principal

Le soudage TIG de métaux

Air Liquide vous éclaire sur les procédés de soudage TIG : principe, applications, matériaux d’apport, conseils.

Le principe du soudage TIG date des années 1950 en France. Tenez-vous au courant des avancés du soudage TIG sur cette page.

Une question? Un devis ? Contactez-nous

Qu’est-ce que le procédé de soudage TIG ? 

Le procédé TIG (Tungsten Inert Gas) est un procédé de soudage à l’arc avec électrode réfractaire dans lequel un gaz inerte protége l'électrode, le bain de fusion, le métal d’apport et la pièce. Ce procédé de soudage sous flux gazeux peut être réalisé avec ou sans apport de métal. Le gaz utilisé est nécessairement inerte: souvent à base d’argon pur ou de mélange d’argon hélium ou d’hydrogène. Le taux d’oxygène doit être faible pour ne pas user prématurément l’électrode.

Par exemple, l’utilisation d’Argon-Helium permet d’obtenir un excellent mouillage: raccordement entre le cordon et le matériaux à souder le plus plat possible.

Lors de son travail, le soudeur actionne la gâchette sur son poste de soudage. Cet action crée un arc électrique de faible puissance à haute fréquence, pour l’amorçage, qui a la propriété de s’accrocher facilement entre l’électrode en tungstène et la pièce. Le courant (courant continu ou courant alternatif) est ensuite augmenté progressivement. L’arc a une énergie suffisante pour réaliser une soudure.
Dans le cas où un métal d’apport est utilisé, il se présente sous la forme de baguette en manuel ou de bobine en automatique. 

Le saviez-vous ?  Vous pouvez utiliser un gaz de protection envers (de même nature que le gaz de protection utilisé pour le TIG ou azote ou mélange azote - hydrogène) pour éviter l’oxydation de l’envers du joint, en particulier sur les alliages sensibles comme les inox.

Quelles sont les applications dérivées du procédé de soudage TIG ? 

Sur le principe de l’application de soudage à l’arc TIG, d’autres techniques se sont développées. Nous pouvons citer : 
Le soudage de métaux TIG par points. Il est utilisé pour réaliser des soudures sur des épaisseurs allant jusqu’à deux mm, sur aciers non alliés et inoxydables.
Le soudage de métaux TIG multicathode: un procédé de soudage à arc consistant à utiliser plusieurs torches solidaires (2 à 4 torches). Cette méthode permet d’augmenter la vitesse de production de 2 à 4
Les appareils de soudage au procédé arc submergé tungstène peuvent être adaptés au soudage à l’arc au moyen d’électrode enrobée grâce à un “mode” MMA (Manual Metal Arc Welding)  pour réaliser des soudures.

Quels sont les domaines d’application pour les soudures TIG ? 

Le soudage TIG peut être utilisé en mode manuel, automatique, et robotique. Ce type de soudage est souvent employé pour les épaisseurs faibles à moyennes. Les opérations de soudage sur des épaisseurs supérieures sont rares, puisque leurs exécutions prennent plus de temps en comparaison avec d’autres procédés tels que le le soudage MIG/MAG, laser, etc.
L’avantage principal est la meilleure qualité de cordons obtenue. 
Le TIG est souvent utilisé dans des domaines pointus comme les équipements sous pression, l’industrie alimentaire, aéronautique ou nucléaire où les qualifications des soudeurs doivent être certifiées. En effet, le TIG permet un réglage fin des paramètres pour une meilleure maîtrise du procédé.

Quel métal d’apport pour soudure TIG? 

Le TIG est majoritairement utilisé en soudage homogène: le métal d’apport choisi a une nuance proche du métal de base. Le métal d’apport se présentera sous forme de baguette de soudure pour le soudage manuel, tandis qu’il se présentera sous forme de fil de soudage (bobine similaire au soudage MIG MAG) pour le soudage automatique.

Quels conseils pour le soudage TIG ? 

Le TIG est un procédé à faible densité d’énergie, et permet donc de limiter les déformations.
Quelques conseils:

  • Vérifier régulièrement l’état du matériel de soudage, l'affûtage de l’électrode
  • Soigner l’état de surface, en particulier en aluminium
  • Vérifier les débits de gaz pour une protection optimale du bain de fusion et de l’électrode, de l’oxygène et de l’azote de l’air ambiant.

Air Liquide, expert en solutions de soudage et de gaz de soudage, peut vous conseiller sur tout type de soudage sous flux gazeux (TIG, MIG/MAG, plasma, laser). Nos experts sauront vous aider à choisir le procédé de soudage le plus adapté. Nos experts peuvent également faire les contrôles de votre matériel de soudage.
 

À propos

L’oxygène (O₂) et l’acétylène (C₂H₂) pour l’oxycoupage, l’argon (Ar) et ses mélanges pour le soudage. Découvrez nos procédés de pointe et solutions!

En savoir plus
Adresse

Air Liquide France Industrie
152 avenue Aristide Briand
92220 Bagneux

Téléphone

09 70 25 00 00