Aller au contenu principal
Soudage acier

Utiliser un fil fourré, pourquoi ?

Le soudage à l'arc avec fil fourré est une procédure utilisée dans le soudage industriel. Air Liquide vous éclaire sur ce qu’est le fil fourré, et sur ses avantages.

Lors de l’opération de soudage, le soudeur a besoin de métal d'apport dans la majeure partie des procédés d'assemblage thermique (Flamme, TIG, MIG/MAG). Ce dernier doit être adapté au type de soudure à réaliser. Ainsi, le choix se fait entre du fil à souder (sous forme de bobine ou de baguettes de soudage) ou une électrode enrobée pour le MMA.

Une question? Un devis ? Contactez-nous

Le métal d'apport peut être de même composition que les matériaux à souder, ou différent volontairement (selon les besoins industriels). Les principaux métaux d'apport sont à base d’aciers, d'inox, d'aluminium ou d'alliages.

Pourquoi utiliser du fil de soudage ?

Le fil de soudage permet de créer la liaison entre deux pièces grâce à l’apport de métal, et permet dans le cas du procédé MIG/MAG - utilisé en tant qu’électrode - de transférer l'énergie nécessaire par l’arc électrique, aux pièces à souder.

Le saviez-vous ?
Les pièces fines peuvent être soudées sans métal d’apport. Néanmoins, l’utilisation de cet apport de métal est nécessaire pour souder des pièces moyennes à fortes épaisseurs.

Zoom sur le fil fourré

Il existe deux types de fils pour les procédés de soudage : le fil plein (aussi dit fil massif), et le fil fourré.

  • Le fil plein est composé d'un métal (acier, inox, aluminium, ou alliage). 
  • Le fil fourré est composé de poudre ou flux compactée à l’intérieur d’un feuillard ou d’un tube.

La composition de la poudre définit la nature du fil fourré, par exemple basique ou rutile. Elle permet également de mieux doser les potentiels éléments d’alliage qui se retrouveront dans la zone fondue et qui permettront d’améliorer les performances mécaniques par exemple. Cette poudre va, dans la majorité des cas, générer un laitier sur la surface du joint qui va contribuer à sa protection, mais qu’il sera nécessaire d’enlever à la fin de l’opération de soudage, ou entre deux passes successives. Dans ce cas, on parle de FCAW ou Flux Core Arc Welding.

Nous retrouvons également des fils fourrés avec une poudre uniquement métallique à l’intérieur. On parle alors de MCW ou Metal Core Wire.

Les fils fourrés fonctionnent usuellement sur la plupart des postes à souder, même si certains incluant des synergies peuvent grandement améliorer la maniabilité.

Initialement de diamètre relativement large, il est tréfilé à plusieurs reprises. Ces deux fils de soudage nécessitent du gaz de protection dans la majeure partie des cas. Il est à noter que certains fils fourrés, en particulier très chargés en aluminium, peuvent s’opérer sans gaz de protection.

Le fil fourré présente de nombreux avantages, dont : 

  • Une hausse de productivité : le feuillard étant moins résistif que l’enrobage, la plupart du courant passe préférentiellement par celui-ci engendrant une fusion et donc un taux de dépôt plus rapide.
  • Une meilleure qualité concernant l’aspect des soudures, en particulier grâce au laitier.
  • Un soudage possible dans toutes les positions, en zone extérieure comme en atelier.

Air Liquide, un leader mondial en gaz industriel, vous délivre les meilleures informations et conseils concernant le métal d'apport pour les procédés de soudage à l’arc (en manuel, automatique, semi-automatique ou robotique).

Les experts en soudage peuvent aussi vous guider dans le choix du gaz ou mélange de gaz de protection le plus adapté à votre opération de soudage.

Air Liquide peut vous livrer du gaz sous forme liquide ou gazeuse (bouteille de gaz ou cadre de bouteilles de gaz).

À propos

L’oxygène (O₂) et l’acétylène (C₂H₂) pour l’oxycoupage, l’argon (Ar) et ses mélanges pour le soudage. Découvrez nos procédés de pointe et solutions!

En savoir plus
Adresse

Air Liquide France Industrie
152 avenue Aristide Briand
92220 Bagneux

Téléphone

09 70 25 00 00